financier

financier, ière [ finɑ̃sje, jɛr ] n. et adj.
financhière « celui qui finance, qui paye » v. 1420; de finance
I N. m.
1(1549) Anciennt Celui qui s'occupait des finances publiques; qui avait la ferme ou la régie des droits du roi. fermier. Par ext. Homme opulent. « Le Savetier et le Financier », fable de La Fontaine.
2Mod. Celui qui fait de grosses affaires d'argent, des opérations de banque, de bourse. banquier, capitaliste. « un des maîtres du monde, un de ces financiers omnipotents, plus forts que des rois » (Maupassant).
Spécialiste de la gestion des finances publiques ou privées. Les financiers et les commerciaux d'une entreprise. REM. Le féminin (une financière) semble inusité.
3Petit gâteau rectangulaire à base de poudre d'amandes et de blancs d'œufs.
II Adj. (1752) Relatif à la finance, aux finances.
1Relatif aux ressources pécuniaires, à l'argent. Soucis financiers. Aide financière d'une entreprise à une association. mécénat, parrainage, partenariat, sponsoring.
2Relatif aux finances publiques. Politique financière, monétaire et fiscale. Législation financière. Équilibre financier. Crise financière.
3Relatif aux affaires d'argent. Capital financier, investi dans des affaires de banque. ⇒ bancaire. Holding financier. Les marchés financiers. Scandales financiers. « Les assassinats sur la grande route me semblent des actes de charité comparés à certaines combinaisons financières » (Balzac).
(Personnes) Qui s'occupe des affaires d'argent (d'une entreprise). Directeur financier.
4Cuis. Sauce financière, et subst. financière : sauce garnie de ris de veau, quenelles de volailles, etc. Vol-au-vent financière.

financier nom masculin Personne spécialisée dans la gestion des patrimoines privés ou publics, les opérations sur le marché des capitaux. Personne qui spécule, fait des affaires en Bourse. Sous l'Ancien Régime, celui qui avait la ferme ou la régie des droits du roi. Petit gâteau moelleux, ovale ou rectangulaire, fait de poudre d'amandes, de sucre et de blancs d'œufs. ● financier, financière adjectif Qui concerne la gestion des patrimoines privés ou publics ainsi que les opérations effectuées sur le marché des capitaux à long terme (émissions d'actions, d'obligations). Relatif à l'argent dont on peut disposer : Avoir des problèmes financiers. Relatif aux finances publiques ou privées, aux affaires d'argent : La situation financière est très mauvaise. Cuisine Se dit d'un apprêt à base de truffes, de champignons, de quenelles de veau ou de volaille, de ris de veau, etc., le tout lié avec une sauce madère à l'essence de truffes (sauce financière) et utilisé pour garnir des feuilletages. ● financier, financière (expressions) adjectif Effet ou papier financier, effet émis en représentation d'une ouverture de crédit et permettant au banquier prêteur de se refinancer par la mobilisation dudit effet. Opérations financières, celles qui contribuent, par le marché financier, à fournir aux entreprises des capitaux propres ou des emprunts à long terme (augmentations de capital, émissions d'obligations). ● financier, financière (synonymes) adjectif Relatif à l'argent dont on peut disposer
Synonymes :
- budgétaire
- pécuniaire

financier, ère
adj. (et n. m.)
d1./d Relatif à l'argent dont dispose une personne, un groupe, une société. Embarras financiers.
d2./d Relatif à l'argent public. équilibre financier.
d3./d Relatif aux affaires ou aux gens de la finance. Opération financière.
|| n. m. Celui qui dirige ou fait des opérations de banque, de grandes affaires d'argent; spécialiste en matière de finance.

⇒FINANCIER, IÈRE, adj. et subst.
I.— Adjectif
A.— Relatif aux grandes affaires d'argent, à ceux qui s'occupent de grandes affaires d'argent. Scandale financier; page financière d'un journal; opérations financières. Le père Goriot (...) allait à la Bourse et (...), suivant une expression assez énergique de la langue financière, carottait sur les rentes (BALZAC, Goriot, 1835, p. 34). [Les jeunes gens du Sud des États-Unis] s'occupent, en général, de questions financières : cours du coton, valeurs et obligations (CAMUS, Requiem, 1956, 1re part., 2e tabl., p. 828) :
1. Le crédit viticole s'appuyait sur un excellent système financier : il prêtait aux cultivateurs la moitié du prix d'estimation de leurs biens, garantissait le prêt par une hypothèque, et touchait des emprunteurs les intérêts, augmentés d'un acompte d'amortissement.
ZOLA, Curée, 1872, p. 417.
En partic.
Vx. ``Écriture financière, écriture en lettres rondes. On dit de même, lettre financière,, ``(Ac. 1835, 1878).
♦ [En parlant d'un attribut, d'une manifestation de l'esprit hum.] Talents financiers. Mon goût financier Me refit caissier En Bohême (DUMAS, Père, Noce et enterrement, 1826, I, 5, p. 79). Chargé (...) de représenter la France (...) comme contrôleur de la Dette, en Égypte, où grâce à ses grandes capacités financières il avait rendu d'importants services (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 434).
B.— Relatif aux ressources en argent
1. de l'État. En présence des lois financières qui se préparaient, la plus grande partie des gens qui avaient de l'argent le plaçaient à l'étranger (GONCOURT, Journal, 1895, p. 870). Alexander Sachs (...), spécialiste des crises financières, un homme que les pays d'Europe appelaient en consultation quand il fallait effectuer une dévaluation à chaud (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 32) :
2. ... le pouvoir, loin d'être absolu, était tenu en échec par les parlements dont l'opposition aux réformes financières paralysait le gouvernement...
BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 291.
2. d'un particulier. Embarras financiers. Elle [la jeune femme] avait réglé, avec une sûreté d'homme d'affaires, tous les détails financiers du ménage (MAUPASS., Bel-Ami, 1885, p. 214). Ce ton de comptable dont il tentait de mesurer le volume financier de l'un des trente ou quarante hommes les plus riches du monde (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 174) :
3. Malheureusement, mes affaires financières étaient alors assez embrouillées. Depuis que je m'étais livré à la muse, mon oncle le bonnetier m'avait fermé sa porte, et il parlait de me déshériter.
REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 8.
C.— [En parlant d'une pers. phys. ou mor., d'un ensemble de pers.] Qui s'occupe de grandes affaires d'argent. Bourgeoisie, entreprise, société financière. Une oligarchie financière tenant (...) tout l'État dans sa main, l'argent était le roi et le dieu de Carthage (MICHELET, Hist. romaine, t. 1, 1831, p. 190) :
4. ... Paulo Prado, agent financier du gouvernement brésilien depuis que les récoltes du café garantissaient les emprunts d'État de la banque fédérale...
CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 346.
Qui s'occupe du budget. Directeur administratif et financier. La direction « arbitre », après consultations, pour donner ses instructions aux services de fabrication et aux services financiers (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 554).
D.— (Sauce, garniture) financière/à la financière. (Sauce, garniture) avec des truffes émincées, des quenelles, des ris d'agneau, des olives, des crètes et des rognons de coq, etc. (d'apr. Ac. Gastr. 1962). Vol-au-vent à la financière (ZOLA, Nana, 1880, p. 1301). Poulet financière (PROUST, Guermantes 2, 1921, p. 503) :
5. ... dans toutes les séries d'apprêts (...), il y en a toujours un ou plusieurs qui portent pour qualification : à la financière. Et on sait que ce n'était pas le roi, mais les fermiers généraux qui mangeaient autrefois le premier plat de petits pois (...). Les choses ne se passent pas autrement de nos jours : les tables financières continuent à offrir tout ce que la nature a de plus parfait, les serres de plus précoce, l'art de plus exquis...
BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 155.
II.— Substantif
A.— Masc. Celui qui s'occupe de grandes affaires d'argent. Il est riche comme un financier (Ac. 1835, 1878). Voilà M. Grandet, excellent financier, qui comprend l'argent et ses mouvements (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1836, p. 332). Le financier Laffite, un homme à qui tout avait réussi (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 154) :
6. Collé avait placé une somme d'argent considérable, à fonds perdus et à dix pour cent, chez un financier qui, à la seconde année, ne lui avait pas encore donné un sou.
CHAMFORT, Caract. et anecd., 1794, p. 129.
En partic. [Sous l'Ancien Régime] Celui qui régissait des biens appartenant au roi. Le contrôleur général des finances, M. de Silhouette, après avoir fait rendre gorge aux financiers, se [vit] contraint de quitter sa charge (GUÉHENNO, Jean-Jacques, 1952, p. 61).
P. méton. Personnage littéraire, en particulier de théâtre, qui s'occupe de grandes affaires d'argent. Jouer les financiers (Ac.). [Les financiers] sont toujours les mêmes. Aussi, au théâtre, le financier est-il un personnage épais, grossier et fastueux, avare avec les pauvres, prodigue avec les riches (BALZAC, Œuvres div., t. 2, 1831, p. 410). Sauf le financier, plus rien (...) ne subsiste maintenant de l'épopée balzacienne (LÉAUTAUD, Essais, 1899, p. 47).
B.— Fém., rare, vieilli. Épouse d'un homme qui s'occupe de grandes affaires d'argent. Ce fut de sa main [de Mme Lauwerens] que Renée reçut son premier ennui, le jeune duc de Rozan, que la belle financière plaçait très difficilement (ZOLA, Curée, 1872, p. 424). La financière [Mme du Moley], aux lundis où l'on ne recevait que des hommes à dentelles (...) est encore séduisante en ce portrait qui n'est plus celui de sa première jeunesse (GONCOURT, Mais. artiste, 1881, p. 146).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1440 subst. financiere « personne qui possède, propriétaire » ([Achille CAULIER] Hospital d'Amours ds A. CHARTIER, Œuvres, éd. Duchesne, 1617, p. 749); 1494 subst. financier « celui qui manie les affaires d'argent » (DELAVIGNE, Voyage de Naples de Charles VIII, p. 119 ds LA CURNE); 1549 « celui qui s'occupait, sous l'ancien Régime, des finances publiques » (EST.); 1776 « celui qui s'entend au maniement des affaires d'argent » (VOLT., Lett. Vaines, 30 mars ds LITTRÉ); 1755 art culin. financière « espèce de grosse entrée, aux quenelles, champignons » (MENON, Soupers de la cour, t. 2, p. 83); 1694 typogr. adj. (Ac.); 1752 « relatif aux finances et aux financiers » (Trév.). Dér. de finance; suff. -ier. Fréq. abs. littér. :1 007. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 081, b) 968; XXe s. : a) 1 993, b) 1 642.
DÉR. Financièrement, adv. Du point de vue des ressources en argent. Cet État est financièrement très malade (Ac. 1932). Même financièrement parlant, il vaut mieux gagner cent louis dans un bon commerce de bois, dont on est le maître, que de recevoir quatre mille francs d'un gouvernement, fût-il celui du roi Salomon (STENDHAL, Rouge et Noir, 1830, p. 213). Nous avons des frais énormes. Nous sommes obligés de faire appel aux collaborateurs pour nous aider financièrement à mettre sur pied une publication de cette importance (QUENEAU, Loin Rueil, 1944, p. 80). []. Ds Ac. 1932. 1re attest. 1829 (BOISTE); de financier, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 17.
BBG. — Encyclop. (46). Informatique (L') nouv. 1977, n° 82, p. 41. — QUEM. DDL t. 12.

financier, ière [finɑ̃sje, jɛʀ] n. et adj.
ÉTYM. V. 1420, financhière « celui qui finance, qui paye »; de finance.
———
I N.
1 (1549). Hist. Sous l'Ancien Régime, Celui qui s'occupait des finances publiques; qui avait la ferme ou la régie des droits du roi. Fermier (général), et (vx), maltôtier, partisan, publicain, traitant.
1 Un financier peut être considéré, 1o Comme participant à l'administration des finances (…) 2o Comme faisant pour son compte en qualité de fermier ou d'aliénataire (…) le recouvrement des impositions. 3o Comme chargé d'entreprises de guerre ou de paix. 4o Comme dépositaire des fonds qui forment le trésor du souverain (…)
Encycl. (Diderot), 1756, art. Financier.
Par ext. Homme opulent. || Le Savetier et le Financier, fable de La Fontaine (→ Boîte, cit. 44).
2 (Fin XVe). Mod. Personne qui fait de grosses affaires d'argent, des opérations de banque, de bourse, etc. Banquier (cit. 3), capitaliste. → Manieur d'argent.
2 Il était devenu, en quelques jours, un des maîtres du monde, un de ces financiers omnipotents, plus forts que des rois, qui font courber les têtes, balbutier les bouches et sortir tout ce qu'il y a de bassesse, de lâcheté et d'envie au fond du cœur humain.
Maupassant, Bel-Ami, II, VII.
3 Les financiers français, comme les mandarins chinois et les grands d'Espagne, sont divisés en classes échelonnées, la plus haute ne comptant guère qu'une vingtaine d'hommes qui règnent par eux-mêmes ou par leurs créatures sur les principaux Conseils d'Administration, mènent la banque, le commerce et l'industrie, créent le mythe de l'opinion publique et participent secrètement aux délibérations du Gouvernement qui a besoin d'eux pour maintenir la valeur de la monnaie et la confiance des capitalistes.
A. Maurois, le Cercle de famille, II, IX.
REM. Le fém. (comme banquière) est rare.
3.1 Chacun de ces types de financières et de spéculatrices vaudrait un croquis. Tous les mondes sont représentés à la Bourse des dames.
A. Robida, le Vingtième Siècle, p. 300 (1883; roman d'anticipation).
tableau Noms de métiers.
3 (1776). Par ext. Celui qui s'entend à la gestion des finances publiques ou privées. || « Un Laffitte, un baron Louis ont été de grands financiers » (Académie). || C'est un bon technicien, mais ce n'est pas un financier.Les financiers et les commerciaux, dans une entreprise.
———
II Adj. (1752).
1 Relatif aux ressources pécuniaires, à l'argent. || Soucis financiers (→ Éprouver, cit. 16). || Désastre financier, embarras financiers (→ Embarras, cit. 10 et 11).
4 « J'ai faim ! », dit Carlotta, et ses quenottes dans l'ombre du véhicule n'appelaient plus les baisers. C'est ainsi que tout de suite la question financière se posa entre eux.
Aragon, les Beaux Quartiers, p. 308.
2 Relatif aux finances publiques. Caméral. || Système financier, organisation financière. || Politique financière, monétaire et fiscale. || Science et législation financière. || Intérêts financiers d'un État (→ Athénien, cit. 2). || Équilibre financier. || Crise financière.Délégations financières (anciennt).
3 Relatif aux affaires d'argent. || Capital financier, investi dans des affaires de banque. Bancaire. || Compagnie financière. || Combinaisons financières. || Groupe financier. || Revue d'études financières; revue financière (→ Bâtir, cit. 38). || Chronique financière. || La capitale (cit. 3) financière d'un pays. || La vie financière. || Le marché financier. || Opérations financières, calculs financiers ( Actuaire).L'aristocratie, l'oligarchie financière.
5 (…) les assassinats sur la grande route me semblent des actes de charité comparés à certaines combinaisons financières.
Balzac, Une fille d'Ève, Pl., t. II, p. 74.
6 Il faudra, dès le début, engager de gros capitaux, commencer avec ampleur. Ce sont des placements pour groupes financiers.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, VI, p. 59.
4 (1778). || Sauce financière, ou vx, à la financière, et, subst., financière : sauce garnie de ris de veau, quenelles de volailles, etc. || Vol-au-vent financière, garni d'une sauce financière. || Bouchée financière (syn. : bouchée à la reine). || Poulet, vol-au-vent à la financière.
7 Les financiers sont les héros de la gourmandise (…) Aussi, dans toutes les séries d'apprêts que nous présentent les livres de cuisine élémentaire, il y en a toujours un ou plusieurs qui portent pour qualificatif : à la financière. Et on sait que ce n'était pas le roi, mais les fermiers généraux qui mangeaient autrefois le premier plat de petits pois (…) Les choses ne se passent pas autrement de nos jours : les tables financières continuent à offrir tout ce que la nature a de plus parfait (…)
A. Brillat-Savarin, Physiologie du goût, t. I, p. 193-194.
DÉR. Financièrement. V. Financiariser.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Financier — Financier …   Deutsch Wörterbuch

  • financier — 1. (fi nan sié ; l r ne se lie jamais ; au pluriel, l s se lie : des fi nan sié z enrichis) s. m. 1°   Celui qui fait des opérations de banque, de grandes affaires d argent. •   Insensiblement Babouc faisait grâce à l avidité du financier, qui n… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • financier — fi‧nan‧cier [fˈnænsɪə, faɪˈnæn ǁ ˌfɪnənˈsɪr] noun [countable] 1. BANKING a person or organization that provides money for investment: • The firm has a value only if it is earning more than its cost of capital; otherwise, the financiers should… …   Financial and business terms

  • Financier — (pronEng|fɨˈnænsiɚ, or IPA2|finãˈsje in French) is a term for a person who handles large sums of money, usually involving money lending, financing projects, large scale investing, or large scale money management. The term is French, and derives… …   Wikipedia

  • financier — Financier. s. m. Qui manie les finances du Roy, ou qui est dans les affaires de finances. Riche financier. grand financier. la recherche des financiers. On appelle, Escriture financiere, Une escriture de lettre ronde. Et dans cette phrase… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Financier — Fin an*cier (?; 277), n. [Cf. F. financier.] 1. One charged with the administration of finance; an officer who administers the public revenue; a treasurer. Burke. [1913 Webster] 2. One skilled in financial operations; one acquainted with money… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • financier — fi·nan·cier n 1: one who specializes in raising and expending public moneys 2: one who deals with finance and investment on a large scale Merriam Webster’s Dictionary of Law. Merriam Webster. 1996 …   Law dictionary

  • financier — 1610s, one concerned with finances (especially public), from Fr. financier (16c.), agent noun from finance (see FINANCE (Cf. finance)). Sense of capitalist is first recorded 1867 …   Etymology dictionary

  • Financier — Fin an*cier , v. i. [imp. & p. p. {Financiered}; p. pr. & vb. n. {Financiering}.] To conduct financial operations. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Financier — (fr., spr. Finangßiëh), so v.w. Rentner, Capitalist …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.